Stéphan Dudermel

stephan dudermel ESDB
Stéphan Dudermel - Violon

Stéphan Dudermel commence l’étude du violon classique au Conservatoire de Lille puis au Conservatoire du XVIIème arrondissement de Paris, et entre à l’âge de 17 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Peter Csaba. Il y obtient son diplôme en 1996 avec la mention très bien à l'unanimité du jury.
Après un perfectionnement en musique de chambre et plusieurs récompenses à des concours internationaux en formation trio avec piano, il intègre en 1996 la classe de violon baroque d’Odile Edouard dans ce même conservatoire et en sort avec une mention très bien. Il approfondit également ses connaissances du répertoire baroque auprès d’Enrico Gatti, Chiara Banchini puis Sigiswald Kuijken à l’Académie Chigiana de Sienne.

Depuis de nombreuses années, Stéphan Dudermel joue au sein de plusieurs ensembles spécialisés, aussi bien en petit effectif qu’en orchestre : Le Concert Spirituel (direction Hervé Niquet), La Simphonie du Marais (Hugo Reyne), Akademia (F. Lasserre), l’Ensemble baroque du Léman, Le Cercle de l’harmonie (J. Rohrer) ainsi qu’en musique de chambre avec La Rêveuse (Benjamin Perrot & Florence Bolton), l’ensemble La Révérence (dirigé par Christophe Coin), Il Seminario Musicale (Gérard Lesne), l’ensemble Pierre Robert (Frédéric Désenclos), l’ensemble Unisoni, The New London Consort (Ph. Pickett), , Patrick Ayrton…
Il participe également à de nombreuses productions lyriques et théâtrales : King Arthur de H. Purcell (Le Concert Spirituel, mise en scène Gilles et Corinne Benizio, Opéra de Montpellier), un rôle scénique dans Orphée aux Enfers d’Offenbach (Compagnie Pleine Lune Pleine Voix – Saint Etienne), Le Bourgeois Gentilhomme avec La Rêveuse (mis en scène par Catherine Hiégel) ainsi que dans la mise en scène de Denis Podalydès avec Christophe Coin, et plus récemment dans Tancrède d’André Campra (mis en scène par Vincent Tavernier et sous la direction d’Olivier Schneebeli) avec les Chantres du Centre de Musique baroque de Versailles et l’Orchestre des Temps Présents à l’Opéra d’Avignon et l’Opéra royal de Versailles.

Il a également enregistré plusieurs disques salués par la critique parmi lesquels des sonates pour violon d’Elisabeth Jacquet de la Guerre avec la Rêveuse chez Mirare, et des grands motets d’Henry Dumont pour la chapelle de Louis XIV au Louvre avec l’ensemble Pierre Robert chez Alpha.

Pour recevoir toutes nos actualités, inscrivez-vous !
Vos informations ne sont pas transmises à des tiers.
Please wait

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des pages du site.
Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée :