Fabien Armengaud

cmbv0231

©Gérard Uféras

Enfant, c’est auprès de son grand-père Roland Couybes -organiste de la cathédrale d’Auch- que Fabien Armengaud découvre la musique et vit ses premières expériences musicales aux tribunes des orgues auscitaines. Il fait ensuite ses études au conservatoire de Toulouse -sa ville natale- et étudie le clavecin avec Jan Willem Jansen et la basse continue avec Laurence Boulay et Yasuko Bouvard. Au Département de Musique Ancienne de ce même Conservatoire, Fabien Armengaud rencontre Hervé Niquet. Avec lui, il aborde le répertoire à deux clavecins, le travail d’orchestre et le métier de chef de chant, tout en étudiant en parallèle l’analyse, l’histoire de la musique, l’harmonie, l’organologie et les diminutions. Fabien Armengaud part ensuite se perfectionner auprès de Michèle Dévérité. Il est titulaire du Diplôme d’Etat en musique ancienne.

En 1999, Fabien Armengaud fonde avec la flûtiste Maud Caille l’ensemble baroque Le Concert Calotin et fait sortir de l’ombre deux compositeurs oubliés : Louis-Antoine Dornel et Sébastien de Brossard, auxquels il consacre deux disques pour le label Arion. Avec son ensemble, il dirige en 2001 « On ne s’avise jamais de tout » de Monsigny à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille.

En 2000, Fabien Armengaud rencontre Olivier Schneebeli qui lui propose d’intégrer la Maîtrise du Centre de musique baroque de Versailles. Au sein de cette maîtrise il sera successivement accompagnateur, professeur de clavecin et de basse continue et depuis 2006, continuiste attitré des Pages & des Chantres. Avec cette formation, il enregistre une dizaine de disques consacrés à Lully, Charpentier, Rigel, Robert et Campra et compte à son actif plusieurs centaines de concerts et auditions tant en France (Paris, Versailles, Vézelay, Le Mont Saint-Michel, Nantes, Saint-Maximim, Bordeaux) qu’à l’étranger (Miami, Varazdin, Budapest, Zamora, Pékin et bientôt Séoul et Shanghai). Dirigeant régulièrement les Pages & les Chantres depuis 2007, Fabien Armengaud a été nommé en 2013 chef-assistant de la Maîtrise du Centre de musique baroque de Versailles et coordinateur pédagogique des Chantres.

Continuiste reconnu et recherché, Fabien Armengaud joue aussi au sein d’autres ensembles comme le Concert Spirituel (Hervé Niquet), les Folies Françoises (Patrick Cohën-Akenine), les Jeunes Solistes (Rachid Safir), La Rêveuse (Florence Bolton et Benjamin Perrot) ou Pulcinella (Ophélie Gaillard). Il est le claveciniste de l’Orchestre de l’Opéra de Massy dirigé par Dominique Rouits. Il est également sollicité par diverses maisons d’opéra (Avignon, Massy) en tant que chef de chant et participe ainsi aux productions d’Amadis de Lully (2009-2010), des Noces de Figaro de Mozart (2011-2012) et de Tancrède de Campra en 2014.

Passionné depuis toujours par la direction, il a étudié cette discipline auprès de Dominique Rouits et Julien Masmondet. Il est diplômé de l’Ecole Normale de Musique de Paris en direction d’orchestre.

Avec sa nouvelle formation, l’Ensemble Sébastien de Brossard, Fabien Armengaud souhaite se concentrer sur le répertoire sacré à voix d’hommes et vient d’enregistrer un disque consacré à cet effectif. Ne négligeant pas la pratique amateur et considérant cette dernière comme un lien social des plus importants, Fabien Armengaud est également, depuis mai 2014, chef de chœur de la chorale Accord de Massy.

 

Publicités